Grands Formats soutient l’appel « pour une écologie de la musique vivante »

Encourager les pratiques écologiques et responsables

A l’initiative d’un groupe de musicien·ne·s, des artistes, producteur·trice·s et professionnel·le·s du jazz et des musiques improvisées se sont réunis au printemps 2020 pour interpeller le secteur sur ses pratiques, ses modes de production et encourager un changement audacieux et vertueux afin de rendre nos pratiques professionnelles plus responsables et plus écologiques.

Nous relayons ici leur appel, accompagné d’une série de propositions concrètes constituant une base pour des échanges à venir avec l’ensemble des acteur·trice·s qui souhaiteraient s’engager dans cette démarche, chacun à sa manière et selon ses capacités.

En relayant cet appel et en y apportant sa signature, la fédération Grands Formats s’engage à se lancer dans ce vaste chantier avec l’envie de participer à la sensibilisation des acteur·trice·s du secteur et d’être force de proposition quant au développement de pratiques et modes de production plus responsables et respectueux de notre environnement.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *