Vivre ensemble

Pour les musicien·ne·s et les artistes en général, le printemps est la métaphore du processus créatif :

Etre connecté à soi-même, laisser émerger les idées nouvelles y compris quand elles semblent un peu folles ou surréalistes.

Les accueillir avec joie puis les laisser grandir et se transformer…

Un nouveau possible, un projet prend forme…

Il faut alors réunir une équipe pour le concrétiser : entre fidélité aux musicien·ne·s de sa « famille » de cœur et nouvelles rencontres, trouver la bonne alchimie, le bon équilibre.

 

Cultiver sa singularité, accepter ses faiblesses et s’émerveiller de ce que chacun, dans son humanité, apporte à la musique.

S’affirmer dans son intégrité, se laisser surprendre, se réjouir, écouter l’autre et se nourrir de ses richesses.

Accepter les dissensions parfois et les faire taire pour se mettre au service de la musique toujours et avant tout, dans l’intérêt général au delà de l’égo et des tours qu’il nous joue bien souvent…

Se laisser traverser par le moment présent afin de jouer avec ce qui est là, sans à priori.

Savoir inventer malgré la contrainte, et même en faire une force !

 

C’est le « miracle » de notre beau métier, sans cesse renouvelé : VIVRE ENSEMBLE…

 

En ces temps troublés, je souhaite aux êtres imparfaits que nous sommes de savoir nous étreindre malgré nos différences et nos divergences.

Il nous faut réinventer un possible : respectueux du vivant, empathique, joyeux, fraternel et libre…

 

Que le printemps soit doux…

 

« Soyons réalistes, demandons l’impossible »

 

Sandrine Deschamps, chanteuse, autrice, compositrice, membre du Pee Bee et du conseil d’administration de Grands Formats

© DR


Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *