Du boulot pour 2022

L’année 2022 n’a pas très bien commencé. Au-delà des nouvelles contraintes sanitaires telles que les jauges réduites ou l’interdiction des concerts debout, de nombreux concerts ont été annulés du fait d’un test positif pour un membre de l’équipe artistique ou technique. Les possibilités d’aide sont réduites et la mise en place de l’activité partielle dans l’urgence n’est pas forcément pratique, l’administration est surchargée, mais surtout les artistes, les administrateur·rice·s des compagnies, les gestionnaires des salles de spectacles sont usés par ces alternances de reprises et d’arrêts. Le public lui-même n’y comprend plus rien, et de fait, ne se risque plus à prendre une place de concert pour dans un mois ou deux.

J’ajoute à ce constat l’entrée en vigueur du passe vaccinal, et sans entrer ici dans le débat, je ne peux que m’en inquiéter concernant la venue de nos publics, que l’on peinait déjà à faire venir, et dont on a besoin. Ce public est notre moteur à nous compositeur·rice·s, musicien·ne·s, compagnies, en grands formats ou en collectifs, et au-delà de toutes les aides d’urgence ou de compensation possibles, nous avons principalement besoin que le public se rende aux concerts pour faire avancer nos structures et nos musiques.

Je profite de cette première tribune en tant que président de la fédération pour remercier toutes les fédérations, réseaux et syndicats avec lesquels Grands Formats travaille, sur la plupart des sujets de politique culturelle, et ce quel que soit le champ esthétique. Je rappelle aussi l’importance de ces fédérations ou de ces syndicats, et surtout l’importance de leur unité. Une crise comme celle que nous vivons le montre.

L’année 2022 sera riche, artistiquement évidemment, mais aussi politiquement et c’est avec détermination que je souhaite l’aborder au sein de Grands Formats, avec un nouveau conseil d’administration, un nouveau bureau, avec notamment Camille Durand en tant que vice-présidente, et un nouveau délégué général, Erwan Vernay. Je remercie aussi Aude Chandoné pour tout ce qu’elle a apporté à la fédération pendant ces cinq dernières années.

Alexandre Herer,
Président de Grands Formats, directeur artistique du collectif Onze Heures Onze


Leave a Comment

Your email address will not be published.