À l’heure où l’intelligence artificielle devient particulièrement inventive et partie prenante de la création musicale, le saxophoniste américain Steve Lehman et le directeur artistique de l’Orchestre National de Jazz Frédéric Maurin s’en sont emparés pour créer – avec le précieux concours de l’Ircam – Ex Machina. Cette œuvre protéiforme que dévoile le nouvel album de l’ONJ se singularise par l’interaction entre les artistes et la machine, et intègre, pour la première fois, des processus électroniques génératifs et interactifs au cœur d’un grand ensemble de jazz.

Ex Machina est né de la rencontre entre Steve Lehman et Frédéric Maurin, deux compositeurs qui partagent depuis plusieurs années le goût pour l’expérimentation de nouveaux territoires musicaux, la recherche sur les timbres et les rythmes, et une ambition à dépasser les limites traditionnelles de l’orchestre, notamment en ouvrant les langages utilisés dans le jazz à la musique spectrale. Incarné en France par ses chefs de file Gérard Grisey et Tristan Murail, dont Steve Lehman fut l’étudiant à l’Université de Columbia à New York, ce courant majeur, qui a vu le jour dans les années 70, développe une approche intime du son permettant l’élaboration d’une syntaxe sonore renouvelée et l’émergence de principes compositionnels inédits.

Ayant déjà eu recours à l’électronique au fil de leur travail de compositeurs et au sein de leurs ensembles respectifs, Steve Lehman et Frédéric Maurin franchissent, à travers ce projet ambitieux, une nouvelle étape dans leur processus de création. Fruit d’une étroite collaboration avec l’équipe Représentations musicales de l’Ircam-STMS, Ex Machina associe des dispositifs créés à partir de Dicy2, un logiciel d’intelligence artificielle développé par le chercheur Jérôme Nika, à l’écriture musicale et aux improvisations des solistes en temps réel. L’ordinateur devient, tour à tour, un générateur d’orchestrations électroniques pour les compositeurs et un partenaire de jeu pour les musiciennes et musiciens.

Portée par un format inédit d’orchestre de jazz augmenté, une incroyable inventivité des rythmes et des sons se déploie au gré des onze morceaux d’Ex Machina dont le titre évoque l’emblématique Tempus Ex Machina du compositeur Gérard Grisey. Mariée à des plumes acérées et novatrices qui explorent l’harmonie spectrale, et aux discours de 15 improvisateurs d’exception, dont Steve Lehman et deux de ses collaborateurs de longue date Jonathan Finlayson (trompette) et Chris Dingman (vibraphone), l’intelligence artificielle devient dans ce contexte de création un nouvel outil au service des artistes, permettant à l’auditeur de découvrir d’autres imaginaires et de vivre une immersion sonore à nulle autre pareille dans le monde du jazz.

  1. 39 8:02
    (Frédéric Maurin)
  2. Los Angeles Imaginary 5:44
    (Steve Lehman)
  3. Chimera 6:10
    (Steve Lehman)
  4. Alchimie 3:02
    (Steve Lehman)
  5. Ode to akLaff 6:24
    (Steve Lehman)
  6. Jeux d’Anches 5:01
    (Steve Lehman)
  7. Les Treize Soleils 5:36
    (Steve Lehman)
  8. Speed-Freeze (part 1) 9:49
    (Frédéric Maurin)
  9. Speed-Freeze (part 2) 8:44
    (Frédéric Maurin)
  10. Le Seuil (part 1) 7:58
    (Frédéric Maurin)
  11. Le Seuil (part 2) 4:31
    (Frédéric Maurin)

ONJ Records – Pi Recordings
L’Autre Distribution

Spotify iTunes Amazon YT Music Buy

Ex Machina

Release Date : 15 septembre 2023
Artist : Orchestre National de Jazz
Genre : jazz contemporain
Member : Grands ensembles