El amor brujo, œuvre de 1915 du compositeur espagnol Manuel de Falla a d’abord été une « gitanería », un ballet pantomime pour orchestre avant de devenir un ballet. Cent ans plus tard, Jean-Marie Machado s’empare de l’œuvre de Manuel de Falla en décidant de l’adapter sous le nom de Cantos Brujos. L’aboutissement est une succession de « chants sorciers », chacun étant le chapitre de ce conte fantastique : Candela, une Gitane un peu sorcière, est hantée par le fantôme de son ancien amant ; pour pouvoir aimer librement Carmelo, elle se débarrasse du spectre en demandant à une amie de le séduire…

De l’œuvre originale, Jean-Marie Machado a tenu à conserver l’histoire et la philosophie de l’écriture tout comme les mélodies, mais s’est livré à un gros travail d’arrangements et de réécriture. La partition se réincarne sous la forme d’une cérémonie d’une heure parsemée de variations créatives, de préludes, d’interludes et de postludes.

Tel un coloriste peaufinant ses miniatures jusqu’à l’épure, Jean-Marie Machado a travaillé en suivant trois fils rouges. D’abord il intègre Manuel de Falla dans sa propre composition. Ensuite il fait ressortir de cette reconstruction tout un angle mystérieux, qui se traduit par des ambiances inquiétantes. Enfin, il écrit en ayant en tête la palette et la sonorité des onze musiciens de haut vol qui l’accompagnent.

Cantos Brujos est une œuvre audacieuse de Jean-Marie Machado qui restera une balise dans l’histoire des musiques d’aujourd’hui.

TRACKLIST :

1- Sueño de Candela
2- Canción del amor dolido
3- La luna y el misterio
4- En la cueva – La noche
5- Danza del terror
6- El relato del círculo
7- El círculo mágico
8- Magic love
9- Como llamas
10- Danza ritual del fuego
11- Ame Slo!
12- Escena-Allegro
13- Arena y viento
14- Canción del fuego fatuo
15- Chispas brujas
16- Pantomima – Andantino tranquillo
17- Pantomima – Molto tranquillo
18- Danza y canción del juego de amor
19- Por la mañana
20- Final – Las campanas del amanecer

Available on:

Spotify Amazon YouTube Buy