X

Festival Constellations

Le festival Constellations est de retourles 1, 2 et 3 septembre 2023 !

Constellations met à l’honneur des groupes de jazz émergents dans une programmation réalisée avec six collectifs de musiciens parisiens.

Remarquable de par sa diversité et son ouverture, Constellations est, en 2023, le point de rencontre entre Déluge, Fondeur de Son, LEM, Onze Heures Onze, Pousse-Pousse Productions et Real Time Music. Les collectifs se réunissent autour de valeurs communes incluant le partage et la convivialité. L’édition 2023 approfondit cette année encore davantage le chemin vers la diversité et la parité dans la musique. Quatre invitées de marque sont notamment conviées à la fête : Sakina Abdou (saxophoniste), Tatiana Paris (guitariste et bassiste), Léa Ciechelski (saxophoniste) et Laurence Bourdin (vielliste).

Le festival Constellations a lieu chaque année en collaboration avec Villette Makerz, laboratoire collaboratif du Parc de la Villette et dans le cadre de Jazz à la Villette.

La fédération Grands Formats est fière de compter parmi les partenaires du Festival Constellations 2023.

AGENDA

Vendredi 1er septembre

FOLIE L5 – VILLETTE MAKERZ

10h-16h – MASTERCLASS : Instrumentiste / Improvisation, Composition, Création avec Sylvaine Hélary
Flûtiste, soliste, liant naturellement musique contemporaine, jazz et divers courants de musique nouvelle.

16h-18h – Atelier : Questionner son rôle dans l’égalité F/H avec les collectifs et Jean-Michel Aubry Journet (cofondateur de #Musictoofrance).
Notre démarche « égalité homme/femme » est mise en lumière par plusieurs grands axes : une programmation paritaire avec plusieurs invitées, des témoignages et tables rondes animée par et pour celles et ceux qui font bouger les lignes et un travail mené au cours de différents ateliers dont un pour les hommes permettant d’apprendre à déconstruire et reconstruire nos comportements professionnels.

19h – TABLE RONDE | Jazz et insertion professionnelle : quels outils pour accompagner les jeunes musicien·ne·s ? en collaboration avec Grands Formats
De nombreux·ses bon·ne·s musicien·ne·s sortent chaque année des structures pédagogiques françaises et européennes et intègrent ainsi le secteur professionnel du jazz et des musiques improvisées. Bien formé·e·s artistiquement, ils et elles doivent aussi être polyvalent·e·s et, dans un contexte de concurrence accrue et de contraction des moyens, être capables de structurer leur ensemble, de réunir des financements, de produire et diffuser leurs activités… Quels outils sont à leur disposition afin d’endosser tout à la fois ces multiples casquettes tout en continuant leur développement artistique ?
Programmes de compagnonnage, de mentorat, ou encore structuration en collectif, plébiscitée ces dernières années parce qu’elle permet une mutualisation des ressources et des compétences… Ces dernières années ont vu apparaître plusieurs dispositifs qui interrogent les besoins de formation du secteur.
Avec Julien Dubois (musicien au sein du collectif Déluge et coordinateur des parcours jazz et musiques actuelles amplifiées au PSPBB), Monika Kabasele (musicienne et compositrice), Jean-Charles Richard (Coordinateur du département Jazz du CRR de Paris), Delphine Vieira (Mairie de Paris – Cheffe adjointe au bureau de la musique).
Animé par Raphaëlle Tchamitchian (journaliste et enseignante dans le théâtre et la musique)

Sakina Abdou – Goodbye Ground © GG

Sakina Abdou – Goodbye Ground © GG

CONCERTS

20h : Sakina Abdou, Goodbye Ground + Tatiana Paris, GIBBON (Concert invité)
Deux solos, une rencontre :
Sakina, saxophoniste s’exprimant dans une langue aux multiples accents alliant les sinuosités d’un phrasé jazz très libre aux épaisseurs et aux rugosités des sons bruts qu’elle nous livre à travers une large palette des techniques étendues de son instrument.

Tatiana, guitariste utilisant des objets de bois ou de métal, ainsi qu’une horde d’effets venant dialoguer avec le geste brut, y créant des espaces plus intenses, dans lesquels s’agitent des bandes enregistrées et des bazars amplifiés, sur lesquels se bricole un texte poétique souvent auto-tuné.

21h : Laurence Bourdin, Hurdy Gurdy #Myst (Concert invité)
Nouvelle création interprétée avec Benoît Voarick, vidéaste et performeur. Le projet naît d’une interrogation poétique sur le mystère qui émane de certains lieux pour confronter l’instrument de musique millénaire qu’est la vielle de roue.

Samedi 2 septembre

JARDINS PARTAGÉS DU PARC DE LA VILLETTE

10h – Atelier : La musique des communs
Grande improvisation collective dans les jardins partagés du parc de la Villette ouverte aux enfants, parents, badauds, musiciens amateurs ou avides de découvertes afin de faire résonner la musique avec des musicien.ne.s du festival. Les participants qui le souhaitent pourront amener leur propre instrument, d’autres seront mis à disposition.

14h30 – Atelier : « Musique traditionnelle d’aujourd’hui »
Grâce à Sami Waro, grand spécialiste du maloya et des percussions réunionnaises, nous explorerons les côtés les plus actuels de ces musiques et réfléchirons aux mélanges possibles. Sami présentera et fera essayer des instruments emblématiques mais aussi des instruments plus modernes comme sa kora chromatique. Pour tout public, musicien.e.s ou non.

FRAGRANCE

Fragrance © Elisabeth Froment

CONCERTS

FOLIE J5,  PARC DE LA VILLETTE, CÔTÉ CANAL

16h30 : Fragrance (Pousse-Pousse Production)
C’est avec l’idée de peindre par sa musique que Margot Rivaille, autrice, compositrice et pianiste à la tête de l’ensemble Fragrance mène l’auditeur dans des paysages grandioses et immersifs. Le groupe se distingue par sa formation particulière : quatre voix de femmes et deux instruments à vent (trombone et saxophone alto) soutenus par un trio basse/batterie/piano.

18h : Free Human Zoo (Le LEM)
« Au tout début était le rythme …» Le Free Human Zoo joue l’Homme et l’animal, la liberté des notes qui frappent, des notes qui dansent, des notes qui se perdent. A travers de longues pièces cosmogoniques, l’ensemble dresse des successions de tableaux narratifs au rythme graminé et organique, réconciliant l’instinct et l’intellect. Jamais dans la démonstration de force, mais à l’intersection des envies et dans l’extrême jubilation d’une hybridation assumée.

19h30 : Le JarDin (Déluge)
Jardinier du son, Julien Dubois cultive une sémantique végétale pour nourrir un imaginaire dans lequel le son organique du saxophone côtoie les timbres minéraux des synthétiseurs.

21h : Alexandre Herer Nunataq (Onze Heures Onze)
Alexandre Herer, Gaël Petrina et Pierre Mangeard convoquent l’esprit des déserts de glace pour questionner les choix de l’homme moderne, inspirant une musique ouverte, aérienne et volontairement froide. Souvent planante et entêtante, la musique de ce trio se base sur le rythme et le groove, parfois expérimentaux, parfois simples.

Dimanche 3 septembre

JARDINS PARTAGÉS DU PARC DE LA VILLETTE 

14h – Atelier : La musique des communs
Grande improvisation collective dans les jardins partagés du parc de la Villette ouverte aux enfants, parents, badauds, musiciens amateurs ou avides de découvertes afin de faire résonner la musique avec des musicien.ne.s du festival. Les participants qui le souhaitent pourront amener leur propre instrument, d’autres seront mis à disposition.

Pégânes-Allumés-du-Jazz-crédit-Léa-Chorot

Pégânes © Léa Chorot

CONCERTS

FOLIE J5,  PARC DE LA VILLETTE, CÔTÉ CANAL

15h : Léa Ciechelski MEIJE
Saxophoniste, flûtiste, improvisatrice et compositrice, Léa Ciechelski joue et compose pour plusieurs ensembles. Fruit de plusieurs rencontres improvisées, Meije se dessine à partir de recherches sur des sonorités et textures âpres et envoûtantes. L’univers de ce trio aérien et aquatique, parsemé de compositions minimalistes, peint de grands espaces sonores et des paysages oniriques.

16h30 : Astargallus (Real Time Music)
Groupe de jazz résolument contemporain, jouant des compositions originales, Astargallus est porteur d’une formule (sax, trompette, contrebasse, batterie) qui a fait ses preuves mais qu’il pousse dans ses derniers retranchements. Après un break de 10 ans, les musiciens reviennent à la charge, tous enrichis de leurs diverses expériences pendant ce laps de temps.

18h : Pégânes (Le Fondeur de Son)
Librement inspirés de Giordano Bruno et de la figure de l’âne volant (Pégase-âne), les musiciens de ce quartet improvisent, tantôt librement tantôt selon des principes et modules. Ils donnent ainsi à entendre des paysages baroques et exploratoires, traversés de moment free jazz jubilatoires.

Constellations, festival de musique indépendant labellisé Under The Radar par Jazz à La Villette, est coordonné par l’association Juste Avant l’Aube.

Partenaires du Festival Constellations 2023

logos-constellations

SUIVEZ LES ACTUALITÉS DE GRANDS FORMATS !

© 2020 Grands Formats