Moger Orchestra : avant-première “There must be a passage”

Véritable folk-band venu du Kreiz Breizh, Moger Orchestra (« mur » en breton) partage un son dense et puissant entre courants pop-rock, écriture orchestrale et spoken word. Sur scène, le chanteur et bassiste Dylan James porte la poésie anglophone de Griselda Drouet traversée par les thèmes de la sorcellerie et du dérèglement climatique. Parfois scandé, déclamé ou chanté, ce voyage intérieur prend racine dans une transe au timbre grave révélée par l’orchestration rock et l’énergie débordante des huit musiciennes et musiciens. Chant, rythmique et instruments à vents impulsent une atmosphère singulière. Ce nouveau répertoire qui fourmille d’ambiances, de rythmes et de couleurs, où chaque musicien se met au service du collectif sera présenté en avant-première le 09 juillet au festival Aérolithes (Langonnet – 56). 

 

Moger Orchestra © Eric Legret


Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *