Covid-19 et Culture : lettre ouverte aux représentant·e·s de l’Union Européenne

À l’initiative du REMA, Grands Formats et 38 autres réseaux européens représentant plus de 5000 organisations dans 88 pays, adressent une lettre ouverte aux représentants de l’Union européenne et de tous les pays européens pour inclure la culture, la performance live et les artistes dans leurs plans d’urgence et fonds créés pour faire face à la crise liée au coronavirus.

L’Europe a besoin de culture et la culture a besoin d’Europe

Lettre ouverte adressée à :
Madame Ursula von der Leyen, Présidente de la Commission Européenne
Madame Mariya Gabriel, Commissaire pour l’innovation, la recherche, la culture, l’éducation et la jeunesse
Monsieur David Sassoli, Président du Parlement Européen
Monsieur Andrej Plenković, Président du Conseil de l’Union Européenne, Premier Ministre de Croatie
Madame Nina Obuljen Koržinek, Ministre de la Culture de Croatie
Chefs d’Etats et de gouvernements des pays européens
Ministres de la culture des pays européens

La pandémie mondiale de Coronavirus touche l’Europe en plein coeur. Elle bouleverse quotidiennement les modes de vie, la consommation, les échanges, les déplacements. Elle interroge profondément nos sociétés.

Le monde de la culture, et notamment celui du spectacle, est très gravement touché. Les mesures de confinement prises par les gouvernements ont arrêté, du jour au lendemain, sa raison de vivre : rassembler les citoyens pour partager dans un même lieu au même moment le travail des artistes.

L’Europe est notre véritable échelle de territoire. Depuis toujours, les artistes circulent, les échanges entre créateurs ont fait l’Europe, et aujourd’hui, c’est à la dimension de l’Europe que se construisent les créations artistiques, le développement de nos ensembles, de nos orchestres, de nos compagnies, les productions et les publics de nos festivals, de nos salles de spectacle et de concert, de nos opéras.

Les difficultés que pose la pandémie dans le monde de la culture ne sont donc pas seulement nationales, mais bien européennes.

Plusieurs pays européens ont mis en oeuvre des mesures d’urgence pour sécuriser la vie et le travail des artistes et des structures culturelles. Nous nous en réjouissons. Mais à l’échelle de l’Europe, les réponses sont très inégales et le risque est réel de voir certains pays mutilés, car leurs artistes et leurs structures auront disparu de la carte culturelle européenne. De plus, les artistes qui devaient se produire dans des pays dans lesquels ils ne sont pas résidents, ne bénéficient souvent pas des mesures d’urgence proposées aux artistes locaux.

Suite à de nombreux appels, notamment ceux de Culture Action Europe, Live Europe et la pétition en ligne, la Commission Européenne a déjà annoncé des mesures pour le secteur culturel, et notamment la souplesse budgétaire et temporelle dans ses programmes culturels et nous nous en réjouissons. Cela ne pourra suffire. Le temps est venu de faire preuve d’une véritable solidarité européenne. Comme le dit Madame la Commissaire Gabriel1 : « C’est souvent dans des périodes difficiles que les gens ont recours à la culture. Maintenant nous devons nous montrer reconnaissants envers ce secteur, le trésor de l’Europe. »

L’heure est historique pour l’Union Européenne : elle doit placer enfin la culture au coeur de son projet, car c’est dans la création artistique et sa diversité culturelle qu’elle pourra retrouver une âme. La pandémie de Coronavirus oblige l’ensemble de nos responsables politiques à une remise en cause profonde de nos modèles. Construction économique et politique, l’Union européenne peut et doit devenir également, dès aujourd’hui, une construction culturelle et humaniste, accompagnée des moyens qui conviennent.

Il est illusoire de penser que, dans quelques mois, les spectacles, concerts, musées et sites patrimoniaux reprendront là où ils se sont arrêtés. Nos métiers ne peuvent se mettre « en pause ». Ils seront durablement affectés par la crise actuelle.

C’est pourquoi nous appelons tous les pays en Europe : Etats membres de l’Union Européenne et autres pays européens à intégrer la culture, le spectacle et les artistes dans leurs mesures d’urgence.

Nous appelons également l’Union Européenne et les Etats membres à prendre conscience de cette urgence, à dédier une partie conséquente de l’initiative d’investissement en réaction au coronavirus au secteur culturel, et notamment au spectacle, et à penser, dès aujourd’hui, urgemment et profondément une véritable Europe de la culture.

 

Co-signataires de la lettre :

• ACCR – Association des Centres culturels de rencontre
• AEC – Association Européenne des Conservatoires, Académies des Musique et Musikhochschulen
• CIA – Confédération Internationale des Accordéonistes
• CIRCOSTRADA – European Network for Circus & Street Arts
• Culture Action Europe
• ECHO – European Cities of Historic Organs
• EDN – European Dancehouse Network
• EFA – European Festivals Association
• EFNYO – European Federation of National Youth Orchestras
• EJN – European Jazz Network
• EMC – European Music Council
• EMCY – European Union of Music Competitions for Youth
• EMU – European Music School Union
• ENCATC
• ENCC – European Network of Cultural Centres
• EOFed – European Orchestra Federation
• ERIH – European Route of Industrial Heritage
• ESTA – European String Teachers Association
• EUROPA NOSTRA
• European Choral Association – Europa Cantat
• EVTA – European Voice Teachers Association
• FACE – Fresh Arts Coalition Europe
• FEST – Federation for European Storytelling
• IAML – The International Association of Music Libraries, Archives, and Documentation Centres
• IMC – International Music Council
• IMZ International Music + Media Centre
• INES – Innovation Network of European Showcases
• JM International
• NAMM International
• ON THE MOVE
• PEARLE* – Live Performance Europe
• Polish Music Council
• PROCUR.ARTE
• REMA – European Early Music Network / Réseau Européen de Musique Ancienne
• RESARTIS
• TEH – Trans Europe Halles
• TENSO – European network for professional chamber choirs
• Think Big ! The European network for large ensembles of jazz and improvised music
• World Federation of Amateur Orchestras

 

English version

 

Contact :

Helena De Winter, Secrétaire Exécutive du REMA / Albert Edelman, Président du REMA Nicolas Bucher, membre du Bureau Exécutif du REMA

helena.dewinter@rema-eemn.net / +33 7 62 74 39 91


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *