Le blog de la fédé - Page 3 sur 37

Tournée de printemps pour la création « L’Amour sorcier » de Danzas et de la compagnie Chatha

Un orchestre de dix musicien.ne.s, une chanteuse et six danseurs font revivre cette épopée de l’amour, écrite il y a un siècle. Aux manettes, Jean-Marie Machado, qui sait conjuguer le jazz aux musiques populaires et classiques. Avec les chorégraphes Aïcha M’Barek et Hafiz Dhaou, le spectacle promet de faire voyager le public sur toutes les rives de la Méditerranée, danses, rituels, et chants.
« L’Amour sorcier » sera en tournée :

  • Le 20 mars au Théâtre des 4 saisons à Gradignan
  • Le 9 avril au CdbM du Perreux sur Marne
  • Le 11 avril au POC d’Alfortville
  • Le 13 avril au Théâtre Louis Aragon Tremblay en France
  • Le 14 mai à l’Espace Culturel Boris Vian Les Ulis

© Bertrand Pichene

Avec 20 autres réseaux et fédérations de la musique, Grands Formats est signataire d’un communiqué qui exprime de vives inquiétudes concernant le projet de Centre National de la Musique tel qu’il a été dessiné dans le récent rapport remis au 1er ministre par deux parlementaires.

Nous demandons donc à être entendus et proposons au ministre de la Culture et au 1er ministre un temps de rencontre et d’échanges à l’occasion de PopMind qui se tient du 19 au 21 mars à Rouen.

Communiqué CNM - Février 2019Communiqué CNM - Février 2019

Multiquarium Big Band et Biréli Lagrène “Remembering Jaco Pastorius”

Il y a 30 ans disparaissait tragiquement Jaco Pastorius, le plus grand bassiste de jazz-rock de tous les temps.
Soliste virtuose, il a influencé toute une génération de musicien.ne.s et reste aujourd’hui un artiste d’exception et une référence absolue.
Biréli Lagrène et Charlier/Sourisse ont souhaité faire revivre sa mémoire en reprenant avec Biréli exclusivement à la basse électrique fretless, les titres majeurs de la carrière de Jaco avec le Multiquarium Big Band. Les arrangements ont été réalisés par Stéphane Guillaume, Benoît Sourisse et Pierre Drevet. Ce projet entre en studio au mois de juin et l’album sera disponible fin 2019 début 2020.

© JC Guary

Initiative H présente sa nouvelle création inédite : en Live au Metronum et à l’Astrada !

Le « grand format » Initiative H fait revivre la musique « hors-format » de Moondog, l’un des plus prolifiques compositeur du XXème siècle, et lui apporte un souffle nouveau : remixé, boosté, détourné… Une aventure sonore épique sous l’égide du fameux « Viking de la VIème avenue » menée par l’équipage d’Initiative H, le « Crew » comme le surnomme son leader et compositeur David Haudrechy. Se faisant aussi appelé « The Bridge », Moondog n’a eu de cesse de tisser des « ponts » entre les genres, entre les gens. C’est en ce sens que le jazz s’est épanoui à ses côtés et que sa musique a suscité l’admiration des plus grands jazzmen tel Charlie Parker. On le retrouvera notamment avec « Sax Pax for a Sax », disque enregistré par le London Saxophonic en 1994 qui fait écho à l’univers protéiforme et avant-gardiste de son compositeur. Une œuvre empreinte de modernité et de nostalgie qui marque des générations de saxophonistes, dont David Haudrechy fait partie et à qui il rend aujourd’hui un vibrant hommage sonore avec les musiciens d’Initiative H.

Dans le cadre de la Saison Moondog de Toulouse, en partenariat avec La Saison Bleue / L’Astrada / Note Only, et avec le soutien de L’État/Drac Occitanie / la Région Occitanie / le CNV ; INITIATIVE H présente :

  • Résidence création au Metronum de Toulouse : du 8 au 11/04/19
  • Concert au Metronum, La Saison Bleue : le 11/04/19, à 20h30 (Toulouse)
  • Actions pédagogiques : à l’Astrada le 12/04 (en collaboration avec le Collège de Marciac, le Lycée de Mirande et le Conservatoire de Tarbes)
  • Concert à l’Astrada, Marciac : le 13/04/19 à 21h

Photo © ZakariBabel

 

Système Bloy : concert des étudiants du CFMI avec l’ARFI le 4 avril au campus Porte des Alpes

Le collectif ARFI a mené avec le poète Patrick Dubost et les étudiants du CFMI de l’université de Lyon 2, un travail de création mettant en jeu la production de texte, la lecture/déclamation et la mise en son de cette parole, en s’appuyant sur différentes pratiques liées à l’improvisation libre.

Le « Système Bloy » est un procédé de composition inventé par l’ARFI, qui permet d’agencer texte et improvisation de manière ludique. « Système », parce que les règles de conception en sont très précises, « Bloy », parce que la première expérimentation du système a été menée sur des textes de Léon Bloy.

La représentation est organisée dans le cadre des Journées des Arts et de la Culture dans l’Enseignement Supérieur (JACES)

 

06 Mar 2019

DIAGONAL

“Back in Tunisia” – Création 

Sept ans après la création du programme “Nights in Tunisia”, l’ensemble Diagonal propose un « volume 2 » qui sera, tout comme le premier, un programme extrêmement coloré, exigent, plein d’énergie, d’émotions et de partage ! Très festive, la musique est basée sur des chants traditionnels du Mahgreb. Le casting est exceptionnel aux côtés de Jc Cholet et réunit sur scène le raffinement de la musique et du chant du monde arabe avec la braise ardente des rythmes du jazz actuel : Geoffroy De Masure, Linley Marthe, Karim Ziad, Dorsaf Hamdani, Iyadh Labenne, Vincent Mascart et Geoffroy Tamisier.

Deux concerts auront lieu en mars : le 13 à Blois (41) et le 14 au Perreux sur Marne (94)

Informations complémentaires

06 Mar 2019

COLLECTIF PAN

Soirée « PAN : LE PRINTEMPS » le 15 mars à Caen

A l’occasion de cette dernière soirée de la saison, Tante Yvonne vous propose de découvrir, son nouveau répertoire avec le remarquable guitariste David Chevallier. Avec des rythmiques parfois osées, sans négliger l’aspect mélodique et harmonique, la curiosité, la recherche, alimentent les inventions de ces 11 musiciens improvisateurs.

Le collectif vous propose également de découvrir le trio Keravec / Berland / Quenehen, ou la rencontre explosive de trois esprits frappeurs, trois personnages en quête de hauteur, amateurs des vertiges sonores. Ensemble, ils font circuler la musique de manière ininterrompue, jusqu’à l’envoûtement.

Rdv le 15 mars à 20h au Studio 41 du Bazarnaom de Caen

Informations complémentaires

Coup d’envoi de la tournée 2019 !

Cette année, le jeune Wanderlust orchestra prend le large pour une dizaine de dates un peu partout en France. Ça commence dès ce mois-ci avec une date en région lyonnaise et deux en région parisienne, en particulier pour la Soirée Grands Formats organisée par le Centre des Bords de Marne le 14 mars. Le premier album du groupe, qui a reçu de la presse spécialisée les labels “Révélation Jazz Magazine” et “Elu Citizen Jazz”, est toujours disponible en commande sur leur site Internet.

Toutes les dates de la tournée ICI

D’après le roman « Mary Poppins » de P.L. Travers, le film de Walt Disney et l’album « Duke Ellington plays Mary Poppins », Laurent Mignard DUKE ORCHESTRA offre une lecture originale de Mary Poppins dans un conte musical traversé par le génie d’Ellington.

Jazzy Popins

Perchés sur les toits, 15 jazzmen ramoneurs et leur chef d’orchestre rencontrent une nounou fort dépitée qui regrette de ne pas incarner la magie de la gouvernante de son enfance. Jeanne Banks revit les moments qu’elle a vécus auprès de Mary Poppins : le père George Banks absorbé par sa banque, la rédaction d’une petite annonce pour trouver une nouvelle gouvernante, l’arrivée de Mary, les premiers instants magiques, la promenade à la campagne, l’apprentissage d’un mot imprononçable, le fou rire chez l’Oncle Albert, la vieille femme aux oiseaux, la chanson et le ballet des ramoneurs, le cerf volant … jusqu’à l’épilogue par lequel Jeanne reconnait que croire en ses rêves peut transformer la réalité. Nos vies ne sont pas écrites !

  • 16 musiciens ramoneurs avec Sophie Kaufmann (comédie, voix), pour tout public (à partir de 5 ans) : les 13, 16, 20, 23, 24 mars à 15H

Espace Paris Plaine
13 rue du Général Guillaumat
75015 Paris
Rés. : 01 40 43 0182

  • 16 musiciens ramoneurs avec Sophie Kaufmann (comédie, voix) + Fabien Ruiz (claquettes), pour tout public (à partir de 5 ans) : le 29 mars à 20H30

Théâtre de Yerres
2 rue Marc Sangnier
91330 Yerres
Rés. : 01 69 02 34 36

08 Fév 2019

Tribune de février

On le voit bien. Autour de nous, tout bouge, fourmille, s’organise, se croise afin de vivre différemment. Lieux autogérés, collectifs, fédérations… Les façons de “mettre en commun”, de “faire ensemble” sont légion. Grands Formats est un exemple de ces espaces, parmi d’autres : lieu de réflexion, outil de défense, territoire d’action, moyen de construction de nos ensembles.

Surnatural Orchestra, orchestre à gestion collective depuis sa création, ne peut que se réjouir de l’ouverture de Grands Formats aux collectifs artistiques, quels qu’en soient leurs contours et leurs fonctionnements, aussi singuliers qu’indispensables à une diversité de formes, de contenus, de modes de pensée collective.

vivre différemment / mettre en commun / singuliers / diversité / mélange / tendre l’oreille

La fédération des Grands Formats est une fédération qui regroupe des musicien.ne.s. Ce faisant, elle mélange, par essence, des façons de faire de la musique, de voir le son, de l’entendre, de l’appréhender, et de l’organiser. Nous pouvons lire des chemins qui sont politiques dans la manière que nous avons les un.e.s et les autres, d’organiser les sons. Il est d’ailleurs entendu que ne pas les organiser du tout est également construire/composer, comme il est entendu que l’improvisation est le fruit d’une intelligence collective.

Ainsi, faire de la musique c’est faire du sens. Et l’articulation éternelle entre ce que nous faisons et le contexte dans lequel nous le faisons, la manière avec laquelle nous prenons la parole, chantons, improvisons, nourrit notre chant, notre improvisation et nos compositions.

Alors comment continuer à prendre des risques dans la musique autant que certains prennent des risques face à l’ogre social établi ?

espaces / chemins / risques / l’espace /nombreux / alternatives / exister, chacun /espace

Qu’apportent les vents de la révolte à nos musiques que l’on dit « créatives » ?

Écrire de la musique est un geste qui influe, un attentat au temps qui passe, et ce geste peut renverser des schémas de pensée entiers.  Car, écrire/jouer de la musique ensemble force à tendre l’oreille avant tout autre chose.

Comment construire ensemble l’espace, le territoire ou la situation, qui fera résonner la musique pour ce qu’elle est ?

Se (ré)approprier des espaces, voilà ce dont nous avons le plus besoin. Ces dernières années ont été marquées par le sceau de l’hégémonie, de la masse : chercher à se mettre d’accord, à convaincre, pour avancer tous dans le même sens, “si tu n’es pas avec, tu es contre”, imposer une façon de penser, rapetissant ce monde, rendant tous les espaces étroits. Ce dont nous avons besoin c’est d’espace : d’élargir, d’agrandir les possibles, de s’ouvrir aux divergences, de fragmenter, ne pas être d’accord et trouver l’espace d’en parler, de vivre ensemble, joyeusement. C’est par la diversité, la divergence, les multiples alternatives, choix, possibilités que le monde reste riche.

Allons discuter sur les ronds-points, sortons de nos prisons dorées, changeons d’espace, laissons nos snobismes derrières nous et mettons ces gilets qui ne veulent dire qu’une chose : laissez-nous exister, chacun.

Battons-nous pour défendre un art sans étiquette, divers, accueillant, non rentable, audacieux donc contagieux.

Avec 82 membres français et européens, continuons à nous rassembler (trop) nombreux dans un souci permanent d’accueil et de renouvellement, pour créer/jouer de la musique. 

Surnatural Orchestra


1 2 3 4 5 6 37
Les articles

Suivez la fédé

© 2015 Grands Formats - tous droits réservés -