Le blog de la fédé

Rencontres professionnelles internationales – 2e édition

La FEVIS, France Festivals, Futurs Composés, le Bureau Export et l’Institut français organisent à Musicora la seconde édition de NEW DEAL, une journée de rencontres entre professionnels français et internationaux. NEW DEAL est une initiative unique portée par des associations professionnelles qui se mobilisent pour les artistes et pour la coopération internationale, en enrichissant la programmation de Musicora.

NEWS DEAL @ MUSICORA aura lieu le vendredi 28 avril, à la Grande Halle de la Villette à Paris.

10 Avr 2017

Tribune Libre Avril 2017

There are no tags

Pourquoi La France?

Le pays de Django Reinhardt!

Quand je débarque de mon Angleterre natale (Burnley, ville ouvrière du Nord Ouest, 66,6% de votes pour le Brexit en juin 2016, pensez à Ken Loach), à l’âge de 20 ans, la France m’ouvre ses bras. Je fais des études de français et d’espagnol mais c’est le jazz qui me passionne, ce courant artistique musical américain qui a continué à se développer, à se diversifier grâce aux amateurs passionnés européens.
Contrebassiste autodidacte, mais solide, avec quelques heures de vol grâce à la scène musicale vibrante dans les pubs britanniques, j’avais du chemin à parcourir pour devenir musicien professionnel et pour vivre de mon art. En 1989, carte de séjour en poche, je découvre tout ce que La France a mis en place pour favoriser la vie musicale et la vie des musiciens :
À Paris, la rue St Benoit et les Halles avec tous ses clubs de jazz et son histoire avec les musiciens américains, des conservatoires et des médiathèques dans chaque ville de France et chaque arrondissement parisien. Les écoles spécialisés (CIM, Edim, IACP entre autres), des festivals, les stages d’été (Parthenay, Capbreton) les MJC, les grands rayons de disque de jazz dans les magasins, des luthiers de contrebasse exceptionnels, des concours pour jeune orchestre (Sorgues, La Défense, Vannes), une association qui rassemble les musiciens (UMJ), un système d’assurance chômage pour les artistes (ASSEDICS), l’AFDAS pour la formation continue, un centre d’informations (IRMA), la possibilité d’obtenir un diplôme d’enseignement (DE/CA) et une formation pour se préparer (l’ARIAM IDF), la possibilité d’être enseignant de jazz fonctionnaire (!), la Spedidam et l’Adami qui soutiennent les interprètes, la Sacem pour les compositeurs.
L’accès à tous ces dispositifs et ces institutions n’est pas facile, ni garanti mais avec persévérance on peut y arriver. Il y a peut-être d’autres pays qui en font plus, mais du point de vue de ce britannique que je suis, il n’y a pas photo…
Cependant, comme la regrettable disparition récente de l’Ariam IDF nous le montre, l’existence de ces structures culturelles reste fragile, en lien étroit avec les choix politiques du gouvernement élu. Il faut donc rester solidaire, se regrouper, et se battre ensemble pour défendre ces différents éléments qui peuvent sembler être la norme pour les français.
En 2015, dépourvu de mon droit de vote au Royaume-Uni depuis 15 ans, je décide de demander la double nationalité et je participerai donc à ma première élection présidentielle le 23 avril. Le départ du Royaume Uni de l’UE, ce repli sur soi, me touche profondément car mon éducation a été basée sur l’ouverture vers l’Europe et l’appréciation des cultures minoritaires, en dépit des sentiments nationalistes dans mon entourage.

Les Grands Formats seront de nouveau présents à Brême pour Jazzahead. Profitons de ces moments pour échanger avec nos amis européens, établir des liens forts, construire ensemble l’avenir des Grands Formats au delà de la frontière française.

Gary Brunton – Pee-Bee
pour Grands Formats

Participez au financement participatif du nouvel album du Panoramic Project : PAVOT URBAIN

Léo Jeannet, fondateur du Panoramic Project s’explique sur ce nouvel album :

« Nous avons appelé notre nouvel album « PAVOT URBAIN » car, bien que résidant dans le tumulte de la grande cité parisienne, nous nous sentons enracinés dans les choses qui poussent: les espaces verts, les bois, les forêts, les jardins, les plantes sauvages, le vivant en somme qui fait parti de nous!

Les morceaux de cet album racontent cette contradiction qui est le quotidien de tous citadin. Nous sommes balancés entre le bitume et le végétal, lui qui n’abandonne jamais et résiste simplement, s’élevant toujours là où on ne l’attend pas, un peu comme les idées et les chants musicaux qui fleurissent toujours dans les espaces préservés, intérieurs, authentiques… entre deux trajets de métro! »

SOUTENEZ LE PANORAMIC PROJECT ET PAVOT URBAIN ICI !

Site du Panoramic Project 

Grands Formats soutient la campagne #AuxSons lancée par Zone Franche qui a pour but de faire entrer la diversité culturelle dans le débat électoral des présidentielles et des législatives. Rappelons que Zone Franche représente le réseau des musiques du monde.

Les grandes idées soutenues par #AuxSons :

  • la valorisation des richesses de la diversité culturelle
  • le respect des personnes et de leurs droits culturels
  • le soutien à la création artistique et à l’émergence de nouveaux artistes
  • la libre circulation des artistes et de leurs oeuvres
  • des échanges internationaux équitables entre le Nord et le Sud
  • le soutien aux entreprises guidées par les valeurs de l’économie sociale et solidaire

Pour soutenir la campagne, vous pouvez signer l’Appel. Vous avez également accès à cette vidéo de présentation de #AuxSons.

# ACTION NATIONALE #
Samedi 15 Avril 2017 – Place de la République – Paris – de 14h à 17h

Grands Formats participait l’an dernier aux Biennales Internationales du Spectacle (BIS) à Nantes et portait avec vingt autres structures et réseaux du spectacle vivant une parole commune pour une culture forte : l’Appel de Nantes. Désireux de poursuivre la dynamique et de faire entendre leur voix, dix-huit membres du collectif ont décidé de poursuivre la démarche initiée et de rédiger un manifeste à l’attention des candidats aux présidentielles et de les interpeller sur la place de la culture dans la société de demain.
Retrouvez ici l’intégralité du manifeste ! http://www.collectif-adn.com/l-interpellation-2017

Grands Formats participe du 27 au 30 avril à la prochaine édition de Jazzahead, le salon international du jazz à Brême, en Allemagne.
La fédération se réjouit d’être partie prenante du grand stand commun français réalisé pour l’occasion et permis grâce à l’investissement du Bureau Export et de Business France.
L’occasion pour la fédération de faire découvrir la richesse du jazz français en grande formation et de rencontrer ses premiers membres européens !

 

C’est au Festival International du Film d’Aubagne que nous retrouvons l’ensemble Les Rugissants, sous la direction de Grégoire Letouvet, dans le Palmarès 2017.

En effet, dans la rubrique  » Prix compétition court métrage « , pour le Grand prix de la meilleure création sonore, nous retrouvons Le monde au balcon, réalisé par Antoine Bailly, musique de Grégoire Letouvet.

 

Retrouvez ici le Focus Grands Formats sur les Rugissants :

 

Pour The HeadShakers, en avril, ce sera la deuxième et dernière session de studio pour le prochain album. Elle se déroulera du 12 au 17 avril au studio Hemix, à Hem, 59.
La sortie est prévue pour 2018 pour les 10 ans du groupe.

Après Silere, AUM grand ensemble revient avec un nouveau répertoire écrit autour du recueil de Fernando Pessoa Le Gardeur de Troupeaux. L’orchestre passera 4 jours au Petit Faucheux à Tours, qui se termineront par un concert en co-plateau avec Plug&Pray, le duo que forment Benoit Delbecq et Jozef Dumoulin.

Vendredi 14 avril 2017 à 20h
Le Petit Faucheux
12 rue Léonard de Vinci
37000 Tours
AUM grand ensemble – création du nouveau répertoire You’ve Never Listen To The Wind

Julien Pontvianne – clarinette, saxophone ténor
Antonin-Tri Hoang – clarinette, saxophone alto
Jean-Brice Godet – clarinette, clarinette basse
Jozef Dumoulin – piano
Tony Paeleman – clavier
Alexandre Herer – électronique
Richard Comte – guitare
Youen Cadiou – contrebasse
Simon Tailleu – contrebasse
Amélie Grould – percussions
Stéphane Garin – percussions
Julien Loutelier – percussions
Ellen Giacone – voix
Baptiste Bouquin – direction
Pierre Favrez – ingénieur du son

Célébrant l’anniversaire d’Ellington, né le 29 avril 1899, ce concert s’inscrit aussi dans le cadre d’un week-end consacré au pianiste Jean-Yves Thibaudet, lui-même signataire d’un album en hommage au Duke. Depuis 2003, le Duke Orchestra de Laurent Mignard présente le répertoire ellingtonien dans toute sa richesse, des standards incontournables jusqu’aux pièces méconnues, sans oublier les inédits reconstitués à partir des manuscrits. Transcrit à l’écoute des meilleurs enregistrements, l’art du Duke s’incarne aujourd’hui dans cet orchestre gorgé de swing, où brillent des solistes à la fois respectueux et créatifs.

 

Laurent Mignard DUKE ORCHESTRA

Samedi 29 avril 2017 20h00 Maison de la radio – Studio 104
TP : 15€
http://www.maisondelaradio.fr/evenement/concert-classique/hommage-duke-ellington

 

15 musiciens sur scène dirigés par Laurent Mignard

Saxophones – clarinettes : Didier Desbois, Aurélie Tropez, Fred Couderc, Olivier Defays, Eric Levrard

Trompettes : Benjamin Belloir, Sylvain Gontard, Jérôme Etcheberry, Richard Blanchet

Trombones : Nicolas Grymonprez, Michaël Ballue, Jerry Edwards

Piano : Philippe Milanta

Contrebasse : Bruno Rousselet

Batterie : Julie Saury

Direction : Laurent Mignard


1 2 3 4 20
Les articles

Suivez la fédé

© 2015 Grands Formats - tous droits réservés -